Téléphone : 04.44.89.00.10

Comment solutionner les bruits en extérieur ? Tous nos conseils de spécialistes

Sommaire
Partager l'article
conseil probleme bruit kapamex

Vous résidez en bordure d’une route et le passage des voitures ne cesse de vous incommoder ; Votre maison est mitoyenne d’un groupe scolaire et les voix et les cris créent un écho difficile à supporter ; La piscine de votre voisin est toute proche de votre jardin, et vous avez de plus en plus de mal à vous faire aux bruits liés aux comportements de vos voisins ainsi que ceux liés à la pompe à chaleur ; Vous habitez à proximité d’un site industriel et les équipements techniques (ventilateurs, turbines, groupes froids) sont une vraie gêne pour vous au quotidien ; Vous habitez en quartier résidentiel et les buis de réception de vos voisins perturbent votre quotidien. Voilà autant d’exemples qui sont sources de nuisances sonores en extérieurs qui impactent dangereusement votre quotidien et comme beaucoup de gens, vous subissez . Voilà la conséquence d’une perte d’intimité .   

Des solutions pour lutter efficacement contre les bruits extérieurs

Sachez que des solutions techniques et phoniques existent pour vous apporter durablement un confort et pour vous permettre de retrouver de la sérénité. KAPAMEX est spécialiste des clôtures antibruit pour les professionnels et les particuliers. Nous vous délivrons tous nos conseils pour tenter de remédier à vos problématiques de bruit en extérieur.

Les nuisances sonores : le mal du siècle

Selon un récent rapport du ministère de la santé et de la prévention , plus de 86% des Français se disent gênés par les bruits à leur domicile. C’est dire si le souci est réel et majeur. Les nuisances sonores peuvent avoir des conséquences très lourdes sur l’état de santé des individus (maladies cardio-vasculaires, acouphènes…). Les nuisances sonores peuvent impacter lourdement la qualité du sommeil et elles jouent fortement sur le moral, et elles mettent les nerfs à rude épreuve. Dépression, manque de patience sont légion. C’est ce que les professionnels appellent l’hyperacousie qui est une hypersensibilité aux sons.  Là où le vent passe le bruit passe  et là où la vue passe le bruit passe aussi .  

Ville ou campagne, tous les environnements sont concernés par les bruits extérieurs

bruit de route solutions anti-bruit

On pourrait logiquement imaginer que seules les villes ou bien les secteurs fortement urbanisés sont concernés par les nuisances sonores. De toute évidence là où il y’a du monde et de l’activité humaine il y’a du bruit, mais il n’est pas rare que même en rase campagne ou dans les zones plus rurales, les gênes acoustiques extérieures soient ressenties .

Mais quelles sont les sources de nuisances sonores extérieures ?

Les sources de nuisances sonores extérieures sont variées :

  • Les activités liées aux transports (voitures, trains, motos, camions, avions)
  • Les activités industrielles (usines, chantiers, travaux)
  • Les activités professionnelles (fermes, stabulations,)
  • Les activités de loisirs (camping, centres de loisirs)
  • Les événements publics et les divertissements (concerts, spectacles, etc.)
  • Les animaux (chiens, fermes, etc.)
  • Les travaux (chantiers de BTP, broyage, perçage, coupage, etc.)
  • Les appareils de jardinage (tondeuses à gazon, tronçonneuses, etc.)
  • Les systèmes de climatisation et de ventilation

Selon une enquête TNS SOFRES de mai 2010, le ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires indique que les bruits de transports sont la principale cause de gêne pour 54% des, comparativement aux bruits de comportements qui ne représentent que 21% des sondés, mais qui n’est néanmoins pas à minimiser tellement l’impact occasionné peut être lourd de conséquences pour les gens qui subissent des nuisances sonores liés à des problématiques de voisinage principalement.     

De toute évidence, à la vue de ces différentes sources de bruits en extérieurs, on comprend bien que les gênes acoustiques sont désormais aussi bien répandues dans les zones urbaines comme dans les zones rurales. Selon les types de bruits, des solutions techniques peuvent être mise en place mais soyons clair, tous les bruits ne se traitent pas de la même manière selon qu’il s’agit de bruits de transports .

Des bruits plus ou moins supportables

Selon l’intensité du bruit ressenti et la sensibilité de chaque individu, les nuisances sonores peuvent être vécues plus ou moins bien. D’une personne à une autre, un même bruit pourra avoir des impacts dévastateurs pour certains, et à contrario il sera plus tolérable pour d’autre. Néanmoins, l’organisation mondiale de la santé a émis de recommandation en matière d’acoustique extérieure.  Le nombre de décibels recommandés par l’organisation mondiale de la santé est de X. Au delà, cela représente de véritables risques pour la santé des individus qui sont exposés aux bruits de façon régulière .

Des nuisances sonores plus ou moins durables

On peut supporter le bruit dans certaines mesures et certaines proportions.  Selon qu’il s’agit de gênes acoustiques temporaires telles un chantier de courte ou moyenne durée, et si rien n’est mis en place pour traiter le problème, il vous faudra prendre votre mal en patience. Disons que lorsque le bruit s’inscrit dans un laps de temps allant de quelques jours ou quelques semaines à quelques mois, même si la gêne est bien réelle, à moins que les nuisances dépassent largement les normes autorisées, la seule issue reste d’attendre.

Mais lorsqu’il s’agit de nuisances sonores durables, sans limite de temps ni de durée, et pour lesquelles vous n’avez aucune perspective d’amélioration, c’est là qu’il vous faudra envisager de trouver des solutions par voies amiables, peut-être juridiques, voir techniques .

Le maire, un agent de lutte contre les bruits environnants

Avant d’envisager tout recours en justice ou d’aller vers des solutions techniques de lutte contre les bruits environnants, nous vous recommandons de vous adresser à votre mairie. Le maire de votre commune (ou bien de la municipalité où la gêne est constatée) dispose d’un pouvoir de police afin d’agir contre les nuisances sonores. Selon les cas, il peut prendre des dispositions adaptées et en conséquences afin de tenter de remédier à votre problématique de bruit extérieur. N’hésitez pas à télécharger le guide Guide d’informations pratiques pour aider les collectivités à gérer les conflits dus aux bruits de voisinage 

Si vous malgré de nombreuses tentatives amiables vous ne parvenez pas à faire entendre votre problème, vous devrez recourir aux voies judiciaires qui selon les cas peuvent imposer l’installation d’une solution technique (de types clôtures antibruit) pour lutter contre les gênes acoustiques extérieures.

Tous les bruits ne se traitent pas de la même façon

Afin de réduire les nuisances sonores de façon significative, il convient de les traiter au plus proche de la source de bruit. Néanmoins, comme l’indique Pascal ALPHONSE FELIX, fondateur et dirigeant associé de KAPAMEX, plateforme spécialisée dans la distribution de clôtures antibruit pour les professionnels et les particuliers « notre expérience depuis de nombreuses années dans l’acoustique dédiée aux aménagements extérieurs nous permet d’affirmer que tous les bruits ne se gèrent pas de la même façon. Il faut prendre en compte le type de bruit et l’environnement pour apporter la réponse la plus adaptée.  Aussi certaines solutions techniques pour lutter contre les bruits au jardin ou en extérieur ne fonctionnent pas. Dans certains cas, elles peuvent s’avérer couteuses, et déceptives surtout si l’environnement périphérique est mal appréhendé » .

Lutter contre les bruits à l’extérieur – Faire face à certaines idées reçues

Des solutions régulièrement mises en avant sont peu adaptées pour lutter contre les bruits extérieurs. C’est le cas des talus de terre, des haies végétales et des murs en béton. Leur pouvoir réflectif ou absorbant reste très limité pour lutter contre les nuisances sonores .

Pourquoi un talus de terre ne limite-t-il pas les bruits en extérieur ?

Un talus de terre ne limite pas les bruits en extérieur et il n’isole pas phonétiquement contre les bruits car la plupart des sons sont produits par des ondes aériennes qui se propagent à travers l’air. Les sons peuvent traverser facilement une couche de terre et se propager à travers l’espace. Les talus de terre peuvent aider à atténuer les bruits en les reflétant, mais ils ne seront pas totalement efficaces pour les bloquer. Il est donc préférable d’utiliser des murs ou des clôtures pour bloquer les sons en extérieur .

Les haies de végétaux ont-elles vraiment un pouvoir absorbant contre les nuisances sonores ?

Oui, elles peuvent absorber les bruits mais cela reste très partiel au plan de l’intérêt phonique. Les haies de végétaux peuvent aider à absorber les sons et à réduire le niveau de bruit . Les arbres et les buissons forment une barrière physique qui absorbe les bruits et les réduit . Les feuilles absorbent également le son et peuvent contribuer à amortir le bruit . Néanmoins, une haie caduque n’aura quasiment aucune action pour créer une barrière acoustique du fait que la chute des feuilles permet la propagation des bruits entre les branchages .

Une haie végétale persistante aura un meilleur pouvoir absorbant qu’une haie au feuillage caduque . Pour autant, il vous faudra attendre de longues années pour obtenir une haie haute et dense, qui permettra de stopper les bruits .

Pourquoi les murs en béton ou en parpaings ne freinent pas les bruits extérieurs ?

Une clôture en béton ne peut pas limiter les bruits extérieurs car elle n’est pas prévue pour bloquer les sons . Les sons peuvent facilement se propager à travers le béton et s’infiltrer dans l’espace intérieur . Le son rebondit également sur la parois en béton . Avec ce type de matériaux les bruits sont souvent amplifiés et décuplés entre voisins . Pour limiter les bruits extérieurs, il est recommandé d’utiliser des matériaux plus épais, plus lourds et plus adaptés et qui peuvent absorber les sons et les étouffer comme le bois .

Les clôtures et les murs antibruit – Une vraie solution d’isolation pour arriver à bout des nuisances sonores

stoper nuisances sonores exterieures

On distingue les murs antibruit des clôtures anti bruits. Ces deux solutions répondent à des besoins et des attentes différents .

Les murs antibruit en béton

Les murs antibruit en béton sont des solutions lourdes. Elles sont souvent pourvues d’un bardage réflectif en façade permettant de lutter contre les nuisances sonores. Communément, ces techniques sont utilisées dans le BTP pour lutter contre les bruits de rocades, de périphériques et d’autoroutes .

Les clôtures antibruit pour jardins et aménagements extérieurs

KAPAMEX est spécialiste des clôtures antibruit pour les aménagements extérieurs . Ces solutions sont idéales pour répondre à des problématiques de voisinage liées aux gênes sonores. Comme le mentionne Mikaël GENESTE, chef de marché France de la société KAPAMEX, « Nous sommes distributeurs exclusifs sur toute la France des solutions SONOMURO, fabricant de clôtures antibruit. Il existe 2 types de clôtures acoustiques : les clôtures antibruit réflectives et les clôtures antibruit absorbantes et réflectives. Selon les environnements, les sources de bruits à traiter et la configuration du projet, l’une ou l’autre des solutions sera préconisée. Dans tous les cas, elles disposent d’une isolation phonique permettant de couvrir une grande variété de bruits » . 

Les panneaux antibruit réflectifs

Les panneaux anti-bruit réflectif 2 faces bardage à lames rainures et languettes assurent une forte isolation acoustique lorsqu’il sont placés près de la source de bruit .

Panneaux acoustiques réflectifs – Pour quel gênes ?

Ils sont la solution idéale en réponse aux bruits de circulation routière mais également aux bruits de voisinage. La clôture anti-bruit réflective permet d’allier le confort acoustique à l’intimité visuelle . La conception en bois des panneaux permet une belle intégration dans un jardin privé mais également dans un espace public ou encore un terrain de camping . Une analyse des besoins est primordiale pour un résultat à la hauteur de vos attentes. Il est important de tenir compte de l’emplacement de la source sonore, de la zone à protéger et de l’endroit où va être implantée la clôture anti-bruit .

Cette analyse permet de déterminer la hauteur et la longueur nécessaire de la clôture anti-bruit pour obtenir un résultat optimal .

noise isolating protective and shock isolated on white backgroun

Composition d’un panneau acoustique réflectif

Le panneau antibruit 2 faces réflectives est composé d’un cœur acoustique en polyuréthane recyclé pris en « sandwich » par 2 faces de bardage bois modèle « lames rainures & languettes ». Les lames de bardage bois sont fixées verticalement sur 3 traverses de structure bois horizontales (traverse haute, traverse intermédiaire et traverse basse). Le bardage est en pin sylvestre traité en autoclave classe 3 . Les traverses sont en pin sylvestre traité en autoclave classe 4.  Le coeur acoustique en mousse polyuréthane haute densité est positionné entre les traverses horizontales et les bardages verticaux. Le panneau à une longueur de 1,83 m et existe en 3 hauteur différentes : 1,00m, 1,20m et 1,50m. Sonowall est durable et facile d’entretien grâce à la qualité de ses bois et le traitement autoclave .

Installation d’une clôture antibruit réflective

Les panneaux antibruit réflectifs se superposent afin d’obtenir la hauteur de clôture anti-bruit nécessaire, 2,00m, 2,20m, 2,40m, 2,50m, 2,70 m, 3,00m et plus . Les panneaux réflectif peuvent être posés avec les poteaux bois Sonopost jusqu’à 3,00m de hauteur . Jusqu’à 2,50 m de hauteur les panneaux réflectif peuvent également être posé avec les poteaux et accessoire en aluminum . Les poteaux peuvent être scellés dans le béton ou posés avec platines .

Pour une hauteur supérieure à 3,00m les panneaux seront posés avec des poteaux en acier galvanisé scellés dans le béton ou sur encre à béton . L’installation d’une clôture anti-bruit est soumis aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune .

C’est le service technique de votre mairie qui veille à la bonne application des règlements . A votre demande, il vous renseignera en particulier, sur les hauteurs autorisées en matière de séparation entre espace privé et espace public . Sachez que des dérogations sont couramment votées en conseil municipal . Elles sont demandées à la mairie, sur présentation d’un dossier technique argumenté .

Les panneaux antibruit absorbants et réflectifs

Les panneaux anti-bruit absorbant 2 faces réflectives alliés une forte isolation acoustique ont une capacité absorbante amplifiée évitant ainsi la résonance et la diffusion des bruits .

A quelles gênes acoustiques les panneaux anti absorbants 2 faces réflexes sont ils adaptés ?

Ils sont préconisés dans les environnements densément bâtis où la résonance des bruits est importante . La clôture anti-bruit 2 faces absorbantes permet d’allier le confort acoustique à l’intimité visuel . La conception en bois des panneaux permet une belle intégration dans un jardin privé mais également dans un espace public , une aire de jeux, un terrain de camping ou encore un espace restauration . Une analyse des besoins est primordiale pour un résultat à la hauteur de vos attentes . Il est important de tenir compte de l’emplacement de la source sonore, de la zone à protéger et de l’endroit où va être implantée la clôture anti-bruit .

Cette analyse permet de déterminer la hauteur et la longueur nécessaire de la clôture anti-bruit pour obtenir un résultat optimal .

Composition d’un panneau acoustique 2 faces absorbantes

Le panneau antibruit 2 faces absorbantes est composé d’un cœur acoustique en polyuréthane recyclé pris en « sandwich » par 2 faces de bardage bois modèle « lattes verticales » . Les lames de bardage bois sont fixées verticalement sur 3 traverses de structure bois horizontales (traverse haute, traverse intermédiaire et traverse basse) . Le bardage est en pin sylvestre traité en autoclave classe 3. Les traverses sont en pin sylvestre traité en autoclave classe 4.  Le coeur acoustique est positionné entre les traverses horizontales et les bardages verticaux. Une membrane est intégrée dans la panneau pour une meilleure performance acoustique. Le panneau à une longueur de 1,83 m et existe en 3 hauteurs différentes superposables : 1,00m, 1,20m et 1,50m. Sonowall est durable et facile d’entretien grâce à la qualité de ses bois et le traitement autoclave .

Installation d’un panneau acoustique 2 faces absorbantes

Les panneaux antibruit 2 faces réflectives se superposent afin d’obtenir la hauteur de clôture anti-bruit nécessaire, 2,00m, 2,20m, 2,40m, 2,50m, 2,70 m, 3,00m et plus. Les panneaux réflectif peuvent etre posés avec les poteaux bois Sonopost jusqu’à 3,00m de hauteur. Jusq’au 2,50 m de hauteur les panneaux réflectif peuvent également etre posé avec les poteaux et accessoire en aluminum. Les poteaux peuvent etre sceller dans le béton ou posés avec platines.

Pour une hauteur supérieure à 3,00m les panneaux seront posés avec des poteaux en acier galvanisés scellés dans le béton ou sur encre à béton. L’installation d’une clôture anti-bruit est soumis aux règles d’urbanisme en vigueur dans votre commune.

C’est le service technique de votre mairie qui veille à la bonne application des règlements . A votre demande, il vous renseignera en particulier, sur les hauteurs autorisées en matière de séparation entre espace privé et espace public . Sachez que des dérogations sont couramment votées en conseil municipal. Elles sont demandées à la mairie, sur présentation d’un dossier technique argumenté .

Quels sont les effets d’une clôture antibruit ?

S’il n’est pas possible de mettre le bruit sous cloche, les experts KAPAMEX l’affirment  » Si l’environnement est bien appréhendé et que l’installation est bien pensée, une clôture antibruit permet de réduire jusqu’à 50% le bruit ressenti . C’est déjà énorme . Cela permet de revenir la plupart du temps vers des niveaux beaucoup plus acceptables et tolérables et de retrouver plus de tranquillité au jardin  » .

En synthèse, si vous souffrez de problèmes de bruits et de nuisances sonores extérieures

A la lecture de cet article, vous l’aurez compris, si vous souffrez de gênes acoustiques au jardin, des réponses techniques existent. Pour que la solution mise en oeuvre soit durable et efficace contre les troubles, chez KAPAMEX, on ne le répètera jamais assez, il faut réunir 3 conditions : 

  • Le bon  emplacement par rapport à la source de bruit en identifiant bien la zone à protéger , 
  • Le bon type de panneau absorbant pure ou réflective avec cœur absorbant 
  • La bonne hauteur en sachant que la hauteur est l ‘élément le plus important 

Comme nous l’avons déjà indiqué, là où le vent passe le bruit passe  et là ou la vue passe le bruit passe aussi .  

Pour sécuriser votre projet, il convient de faire appel à un professionnel pour ne pas vous lancer de façon hasardeuse dans des investissements coûteux et décevants. KAPAMPEX est là pour vous accompagner pas à pas dans l’étude de votre projet de mur antibruit. N’hésitez pas à nous contacter (lien vers formulaire de contact)  

 En suivant ces conseils, vous devriez pouvoir réduire considérablement le niveau sonore dans votre jardin .

Vous avez un projet ?
Contactez kapamex pour le concrétiser !
Je suis un particulier
Un ou plusieurs choix possibles.
La limite est de 1500 caractères.
Rappel immédiat
Faites vous rappeler gratuitement par un conseiller du lundi au vendredi de 9h à 18h. Indiquez le numéro de téléphone sur lequel vous souhaitez être rappelé.
Vos coordonnées sont réservées à l’usage unique de Kapamex dans le cadre du traitement de votre demande.
Demande de devis
Je suis un particulier
Un ou plusieurs choix possibles.
La limite est de 1500 caractères.
Vos coordonnées sont réservées à l’usage unique de Kapamex dans le cadre du traitement de votre demande.
Documentation
Merci de renseigner les informations demandées pour accéder à notre espace de téléchargement.